Calanthe sylvatica est une orchidée assez commune de la Réunion. C’est une orchidée terrestre d’assez bonne taille (une quarantaine de centimètres) avec une hampe florale bien développée qui se complait dans les sous-bois peu lumineux.

La couleur des fleurs semble varier du blanc au pourpre.

Cette plante a récemment eu un impact non négligeable sur la circulation réunionnaise… Comment ?

La route des Plaines, entre la Plaine des Cafres et la Plaine des Palmistes (également entre Saint-Benoît et Saint-Pierre), est une route très utilisée à la Réunion. Plusieurs milliers de véhicules l’empruntent par jour. Comme un peu partout à la Réunion, les sols relativement instables ont quelque peu dégradé la chaussée et quelques fissures sont apparues, ce qui menaçait sur une voie la sécurité des utilisateurs.

Les pouvoirs publics ont alors neutralisé la partie de la chaussée délabrée, et ce… pendant quelques mois !!!

En cause, la fameuse orchidée ! Elle avait élu domicile en contrebas de la route. Les travaux n’ont pas pu être réalisés de la manière souhaitée, puisque la belle est protégée par un arrêté ministériel interdisant sa destruction ou sa mutilation (entre autres) ! Différentes solutions techniques ont été envisagées pour réparer la route. Le déplacement de l’orchidée était administrativement périlleux, puisqu’il fallait demander une autorisation au Ministère de l’Ecologie, à la Direction de l’Environnement (DEAL, ex-DIREN) et à la préfecture !

Les choses sont désormais rentrées dans l’ordre… La route et l’orchidée vont bien. Merci pour elles 🙂

La belle en question…

Share →

One Response to Calanthe sylvatica (et la Route des Plaines)

  1. Olivier G dit :

    Belle plante et incroyable histoire, j’avais entendu parler de cette route à problème, mais ne connaissait pas le fin mot de l’histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *