Le Gomphe gentil (encore appelé gomphe printannier, voire même gomphe joli…) fait partie des premières libellules que l’on peut observer au printemps. On le reconnaît aisément à son allure de Gomphe (bande longitudinale variant du jaune au vert sur les premiers segments abdominaux, les yeux sont bien distincts).

En Bretagne, on le rencontre essentiellement en fin de printemps / début d’été (mai, juin, juillet) où il affectionne particulièrement les cours d’eau calme et les prairies humides.

Pour la postérité, il a été décrit par Sélys en 1840 sous le nom de Gomphus pulchellus.

Finalement, cette espèce sympathique brille essentiellement par une vie extrêmement banale : reproduction classique, développement classique de la larve, métamorphose classique et les adultes ne sont pas spécialement tapageurs… Ils sont même très discrets !

Son nom vernaculaire de gomphe gentil est alors complétement mérité.

Alors, qu’a-t-il ce gomphe ?

De jolies couleurs. Et une bonhommie de prédateur rassasié.

« Mais je t’aime bien, ne crains rien, je ne te mangerai pas… »

Photos réalisées au Canon EOS 40D, Canon EF 100mm f/2.8 USM à Mordelles, en Ille-et-Vilaine


Share →

One Response to Sympa le Gomphe !

  1. Alex dit :

    Vraiment sympa ces photos, j’aime beaucoup les couleurs et alors, Olivier, vraiment bien joué pour la seconde!
    Elles sont très douces, bien piquées. Bravo quoi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *